CINEMA


Une comédie dramatique socio-éducatif très bien réussi

199993.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Une comédie dramatique socio-éducative très bien réussi. Si on se cantonne au pitch "un professeur du prestigieux lycée Henri IV se retrouve parachuté en banlieue,  on pourrait craindre que le film ne verse dans les clichés et travers manichéens enrobés de bons sentiment mais il n'en est rien; l'histoire, est abordé avec justesse avec une mise en situation très intelligente des personnages, une gestion des émotions très habilement organisée, un jeu d'acteurs excellent où les échanges entre comédiens professionnels du cinéma, du théâtre et non professionnels se font en parfaite symbiose.Denis Podalydes démontre une fois de plus son immense palette de jeu. 


08/10/2017
0 Poster un commentaire

Otez moi d'un doute

377670.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

Voilà assurément un très joli titre pour un film sur la paternité et les questionnements sur ses origines.Une qualité d'écriture, des dialogues enlevés et un  texte ciselé au service de l'histoire.  Une histoire toute en finesse et sobriété qui ne laisse pas indifférent et qui fait réfléchir à des thèmes universels comme la filiation, nos racines et la transmission.  François Damiens est excellent et  Cécile de France toujours aussi pétillante !

 


08/10/2017
0 Poster un commentaire

OKJA

 039567.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Pamphlet contre l'industrie agro-alimentaire,conte émouvant pointant du doigt les incohérences et défauts de notre société. OKJA, film corééen est une fable poignante sur la méchanceté humaine, sa nocivité, sa rapacité,  en forme d'ode à la nature et de brulot anti-capitaliste. 


22/07/2017
0 Poster un commentaire

Ce qui nous lie

376311.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Un superbe scénario autour des relations humaines. Un film sur les racines: Celles qui nous lient à notre famille et à la terre, au respect de la vie et de son rythme. Comme d'habitude beaucoup de subtilité dans le cinéma de Cedric Klapisch.Un film plein d'émotions, de rires et des personnages très attachants. 

Courez voir ce film, du grand Cédric Klapisch.


02/07/2017
1 Poster un commentaire

The Big Lebowski

aff_111020131220115928.jpg

Enorme ! Raffraichissant, et totalement décalé. Une grande réussite des frères Coen qui nous servent une galerie de personnages plus déjantés les uns que les autres et une succession de scènes déjantées  et de dialogues hallucinants . Cultissime!!!


15/04/2017
0 Poster un commentaire

MONSIEUR & MADAME ADELMAN

004447.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Projet ambitieux, enlevé, drôle, tendre et cruel... Nicolas Bedos a su construire des personnages complexes et les mises en situations sont particulièrement savoureuses.La publicité fait autour de ce film a failli me dissuader d'aller le voir, c'eut été à tort car au-delà d'être une histoire d'amour, c est un récit vibrant, encré dans la réalité qui nous propose deux personnages, deux profils atypiques qui vont tomber amoureux avant d'être entraîné dans les méandres de la vie. C'est bien écrit, remarquablement interprété, très joliment tourné.


12/03/2017
0 Poster un commentaire

Chez nous

341939.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Ce film sort à point nommé, à l'heure où la France semble sur le point de basculer dans l'obscurantisme et des temps plus lointains et peu glorieux...et qui démontre parfaitement les manœuvres manipulatoires et les rouages insidieux de la  machine diabolique d'un parti aux tristes ressemblances avec le FN ...enfin un vrai film politique, comme on n'en fait plus depuis Gavras, qui montre la vraie face de parti xénophobe, raciste, antisémite, dictatorial et comment il a réussi à se dédiaboliser, a montrer une image faussée et enrôler des gens subrepticement. Un film indispensable.


12/03/2017
0 Poster un commentaire

La La Land

169386.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

Superbe, Sublime, Magnifique, Époustouflant, Renversant…un enchantement qui ne nous quitte pas tout au long du film.   Une perle cinématographique: le rythme entraînant, une sublime lumière,une mise en scène tellement originale, une bande son envoûtante et inoubliable ;  les textes et la dynamique globale de l’oeuvre participent à une esthétique parfaite. Rien n’est à redire puisque même les clichés sont utilisés à merveille…  Bien évidemment Ryan Gosling et Emma Stone transportent rapidement au coeur de cette comédie par leur talent; une ode à tous les créatifs, aux rêveurs qui veulent prouver au monde qu'ils sont faits pour être acteurs, réalisateurs, danseurs, peintres, photographes, musiciens, poètes.


05/02/2017
0 Poster un commentaire

Carole Matthieu

209257.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Adapté du roman "Les visages écrasés" écrit par Marin Ledun, ce film traduit la difficulté de la médecine du travail face  à  la dégradation générale des conditions de travail , là notamment dans une plate forme d'appel, dont on sait la dureté des condition de travail, où de plus en plus de salariés, ne pouvant démissionner à cause d’un chômage élevé, sont captifs de leur entreprise qui jouit de pouvoir les maltraiter, les rabaisser, les humilier quotidiennement, causant des dégâts irréversibles sur les plus fragiles . Isabelle Adjiani dans ce rôle courageux de médecin du travail et  Corinne Masiero, toujours d'une grande justesse dans ces rôles de films sociaux. Après le film Discount, un réalisateur à suivre:Louis Julien Petit.


22/01/2017
0 Poster un commentaire

Patients

385646.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

Vu en avant première en présence de Grand Corps Malade, co réalisateur de Patients, adaptation cinématographique de son livre biographique sur ce moment où la vie bascule dans le handicap. Un grand film sur le handicap physique, d'une incroyable justesse et admirablement filmé dans un centre de rééducation où l'humour joue avec le deuil de la vie de valide,  où l'amitié aide à passer les heures douloureuses, où va devoir se construire un espoir adapté...Un très grand film avec une mention spéciale à l'acteur principal Pablo Pauly, stupéfiant de réalisme dans ce rôle de tetraplégique.


18/01/2017
0 Poster un commentaire

Réparer les vivants

150369.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Réparer les vivants est un drame poignant, vibrant porté par ce feu sacré qu'est la vie.Un film qui évoque le don d'organe avec talent, sensibilité, réalisme .Un sujet difficile traité avec une délicatesse d'une rare intensité 

C'est aussi un bel hommage à tous ceux qui réparent les vivants, chirurgiens, médecins, personnel médical ..

A noter des images au début du film qui touchent au sublime.


13/11/2016
0 Poster un commentaire

Snowden

409250.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

« Snowden » résume parfaitement l’histoire de ce jeune informaticien ancien employé de la CIA et de NSA, qui a dévoilé au monde  entier que nous sommes tous sur écoute et surveillé avec un dispositif digne d'un super Big Brother et bien davantage d'une dictature que d'une démocratie...

Oscillant entre un biopic documentaire et un thriller dramatique, ce long-métrage aura le mérite de dénoncer les failles du système américain et ses dangers envers notre liberté; 

A voir absolument pour comprendre le monde dans lequel nous vivons . Très instructif !


13/11/2016
0 Poster un commentaire

Jimmy's hall

264926.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Un combat dans l'Irlande des années 30 pour la liberté d'expression et  de vie,  le tout accompagnée d'une BO magnifique, tour à tour de musique Irlandaise et de Jazz; Une ode à la liberté et à la dignité de l'Homme face à ceux qui se plaisent  à verrouiller la pensée  et à ceux qui ont  beaucoup à perdre par la remise en question de la pauvreté et de la pyramide sociale qu'impose la classe aisée, à la fois propriétaire foncière, intrigante et dominante . Et C'est toujours la même chose qui anime les personnages de Ken Loach, le désir de liberté et le refus de toute forme de domination au travers d'histoires racontant  ces petites gens, ces personnes simples qui ont des idéaux.  

Tout y est: L'obscurantisme buté d'une Église qui pousse à la violence, arc-boutée sur ses principes archaïques, la misère qui pousse vers les extrêmes, un système économique qui détruit les gens... et on se dit que rien n'a vraiment changé et que Ken Loach  parvient à garder ses convictions  et que ses films ont beau tous traiter plus ou moins de la lutte des classes, ils sont tous captivants!


05/11/2016
0 Poster un commentaire

La fille inconnue

358852.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

Un film bouleversant, où les silences intenses sont d'une profondeur d'âmes impressionnant.

Tout l' univers des frères Dardenne et tous leurs thèmes sont là, avec cette fois ci comme fil conducteur la culpabilité. Mise en scène et scénario sont toujours des merveilles de précision et d’émotion. La vie de gens simples devant une situation extraordinaire dans une réalité sociale de plus en plus lourde. Toujours sans pathos ni misérabilisme.

L'actrice principale habite son film avec âpreté et densité . Elle prend soudain l'épaisseur  après "Les Combattants", et on sent bien qu'elle est capable de tous les jeux sans que jamais sa crédibilité ne soit remise en cause. On pourrait même affirmer que la réussite de "La fille inconnue", c'est Adèle Haendel, et en cela le film vaut le détour.

 

 
 
 
 

 

 

 
 
 
 
 


05/11/2016
0 Poster un commentaire

Moi, Daniel Blake

248495.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

Seconde Palme d’Or pour  Ken Loach  amplement méritée . Un film qui montre O combien la violence sociale, l'inhumanité chronique et l'absurdité du système économique occidental.

Le sujet est tellement fort, le propos tellement limpide qu'il n'est pas besoin de s'embarrasser de fioritures pour passer des situations si dramatiquement ubuesques qu'il a même fallu  à Ken Loach les édulcorer pour les rendre crédibles à l'écran.

Ce film devrait constituer un préalable pédagogique nécessaire à tout électeur. Quant aux candidats à un mandat politique, cela devrait leur être prescrit! Voilà une palme d'or plus que nécessaire et à la fin du film on a tellement envie de crier qu'on n'en veut pas de cette société là qui précarise toute une partie de la population "humaine"

Merci Monsieur Ken Loach pour ce chef d'oeuvre.

 


05/11/2016
0 Poster un commentaire