Les hommes à terre- Bernard Giraudeau

51izn-oyYxL._.jpg

Une écriture délicieuse, douce et forte dans  recueil de cinq histoires, comme le vent et les lames de fond de notre nature humaine Des hommes aux multiples attaches corroborant l’idée qu’«un marin à terre est un marin perdu. Celui qui pose son sac sur un quai n’aura que des souvenirs.»

Un récit touchant renforcé par le  verbe de Bernard Giraudeau, qui semble nous bercer tout comme le ressac.

 



28/09/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres