Townes Van Zandt - Our Mother The Mountain

Monde de fou

Tout autour de moi il y a des visages familiers Des endroits vieillots - des visages épuisés De bonnes heures pour leurs courses quotidiennes N'allant nulle part - n'allant nulle part Leurs larmes remplissent leurs lunettes Sans expression - sans expression Je me cache la tête pour noyer mon chagrin Sans futur - Sans futur

Et je trouve ça un peu drôle, Je trouve ça un peu triste Les rêves dans lesquels je meurs Sont les meilleurs que je n'ai jamais fait Je trouve ça dur de se confier, Je trouve ça dur de supporter Lorsque les gens tournent en rond C'est un vrai, vrai monde de fou, monde de fou

Les enfants attendent le jour où ils seront heureux Joyeux anniversaire - joyeux anniversaire Fait pour ressentir comme chaque enfant devrait S'assoir et écouter - s'assoir et écouter J'allais à l'école et j'étais très nerveux Personne ne me connaissait - personne ne me connaissait Bonjour maître(sse) dites-moi quelle est ma leçon Me regardant sans me voir - me regardant sans me voir

Et je trouve ça un peu drôle, Je trouve ça un peu triste Les rêves dans lesquels je meurs Sont les meilleurs que je n'ai jamais fait Je trouve ça dur de se confier, Je trouve ça dur de supporter Lorsque les gens tournent en rond C'est un vrai, vrai monde de fou, monde de fou Qui élargit ton monde Monde de fou



14/01/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres