Amour à terre

Mon âme a ses secrets, ma vie a son mystère

Moi qui ne sait point dire et choisit de me taire

N'osant rien avouer et vivant solitaires

Les sentiments naissants qui resteront chimères

 

Passante, ainsi, discrète, je tairai tout aveu

Jouant à mes dépens ce bien pénible jeu

A ne demander rien pour recevoir si peu

 

Je resterai l'amie des doux moments perdus

Ne laissant rien paraître du trouble défendu

Et tous les mots aphones à jamais seront tus

 

Mon âme déguisée au fond de sa tanière

Se languit du silence qui me fait prisonnière

Le cœur en abstinence dont je suis geôlière

Se résigne à ne battre que dans l'imaginaire.



27/12/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres